Les découvertes du FoodCamp Québec

4e édition du FoodCamp Québec 2015 au Château Frontenac

Il y a une semaine j’étais à la 4e édition du FoodCamp Québec 2015 (je sais je suis en retard, désolé j’étais en période d’examen de fin de session) et j’ai pu déguster une multitude de bouchées préparées lors des ateliers donnés par des chefs renommées et découvrir des foodies tout aussi plus merveilleux les uns que les autres.
Le FoodCamp Québec, que vous pouvez suivre sur leur page Facebook, est un événement de « deux jours de découvertes et de présentations mises sur pied par et pour des passionnés de cuisine, amateurs et professionnels, le tout dans une ambiance détendue où vous aurez l’occasion de rencontrer des gens qui partagent votre passion pour la cuisine. »

Ayant fait la connaissance de plusieurs autres foodies, je vous ferai mon retour sur le FoodCamp en citant certaines personnes que j’ai rencontrées. Vous pourrez d’ailleurs visiter leurs blogues pour en savoir davantage sur eux, et par le fait même, pourquoi pas les suivre eux aussi! 🙂

« Cette merveilleuse édition signée Francis Laplante, Stéphanie Léveillé et Louis Turmel nous en a mis plein la vue, plein la panse. […] Des conférences passionnantes avec de grands chefs, des techniques moins connues (ou mal connues), des trucs, des astuces, des produits à découvrir. […]
Parmi mes coups de coeur au niveau des produits et des producteurs […] Société-Orignal et ses produits géniaux [et] côté conférences et bouchées, j’ai particulièrement apprécié les présentations des chefs […] Isabelle Plante avec son sourire contagieux, […] Jérôme Ferrer de chez Europea, […] Patrice Demers de Patrice Pâtissier [et] Mathieu Brisson du Clocher Penché.

[Jérôme Ferrer, d’Europea] nous a ensuite montré comment faire cuire pratiquement tout type de plat en pots Masson afin de se gâter plus régulièrement avec des recettes qu’on réserve.

[Mathieu Brisson, du Clocher Penché a utilisé] un poulet entier, auquel les os pattes et d’ailes ont été coupées au sécateur (super truc!). »

Si vous désirez en savoir plus sur les chefs qui ont donné des conférences, je vous invite à visiter l’article d’Entre Deux Bouchées écrit par Étienne Richard.

« Devant nous se trouvaient des sommités mondiales en matière d’accords mets-vins, [Stéphane Modat et François Chartier]. Chartier a poussé si loin ses recherches qu’il l’en a réduit à la molécule, regroupant ainsi les aliments sous différentes familles, selon qu’ils contenaient ou non une molécule similaire. En combinant ces aliments de même famille, il en résulterait à un mariage plus naturel en cuisine, et donc une expérience plus intéressante en bouche.

ASTUCE : Je compte mettre la main sur ses livres pour ainsi m’inspirer sur les mariages à faire et ceux à ne pas faire. Comme par exemple, ce tableau de la molécule pipéronal nous suggère qu’une recette combinant le poulet, le roquefort, la noix de grenoble et le bleuet pourrait fonctionner :

Famille aromatique - Chartier - Hungry Rachel - Food Camp Québec 2015
Source: Tous droits réservés 2015 – Hungry Rachel

[Jean-Luc Boulay] nous a offert, à travers ses histoires de chasse et de promenades en forêt [la découverte des petits fruits sauvages]. L’aronia est une petite baie sauvage du Québec, assez méconnue mais pourtant beaucoup plus riche en vitamines et en anti-oxydants que ses comparses bleuets, framboises et fraises.

[Alex Cruz et Cyril Gonzales de Société Original] a pour mission de se réapproprier nos produits québécois en aidant les petits producteurs à revaloriser leurs produits : phoque, caplan, algues, sariette, carottes blanches à col vert… Beaucoup de produits des forêts québécoises sont malheureusement méconnues et ont un potentiel exceptionnel en cuisine. Certaines algues sont même vendues au Japon, transformées et séchées puis vendues au Québec à prix d’or…

[Isabelle Plante nous a donné une astuce pour nos] crumbles, utilisez toujours 1 part de beurre, 1 part de sucre et 2 parts de sec (farine, avoine, etc.).

[La chef Fannélie Stammegna] représentant la compagnie Thermomix nous a présenté les nombreux avantages du Thermomix. [Thermomix est] un appareil multi-fonctionnel qui peut réaliser de nombreuses recettes de différent acabit et la présentatrice nous l’a bien démontré en réalisant une salade de légumes pulsée deux secondes, un sorbet prêt en quelques secondes, un curry (sauce, riz, légumes) prêt en une seule étape avec une cuisson parfaite et pour terminer, un jus d’orange.

Jérôme Ferrer nous a partagé son [Magret de canard séché] – Débuter par le fumage de la pièce de viande pendant à peine 30 secondes grâce à des copeaux d’érable brûlés – Mélanger du poivre, des baies roses, frotter la pièce de viande du mélange, couvrir entièrement de sel et laisser reposer pendant 1/2 journée – Débarasser le magret de l’excédent de sel et le frotter ensuite avec les cendres de copeaux d’érable – Envelopper de coton fromage, ficeler et suspendre de 3 semaines à 3 mois. »

Si vous désirez lire l’article complet et encore plus détaillé sur les différentes présentations, je vous conseille de lire l’article de Hungry Rachel écrit par Rachel Robitaille.

« Parmi les choses qu’ont pu apprendre les convives du Foodcamp cette année, des techniques pour faire un bon gravlax à la maison (et les façons de le sauver si on l’oublie dans le frigo ou si on met trop de sel), des astuces pour cuisiner sans pertes comme le font les chefs dans leur cuisine ou alors comment cuisiner des pot-au-feu en formats individuels, des trucs pour faire ses propres charcuteries maison, [et] des techniques multiples de gélification (les demi-sphères sont bien tendance cette année!). […] J’ai aussi été ravie de voir l’accent qui a été mis sur les produits d’ici, on a beaucoup entendu parler des huiles du Québec (huile de pépins de canneberges, huile de canola ou de tournesol) qui étaient privilégiées par les chefs au lieu de l’huile d’olive, tout comme les herbes boréales ou les produits méconnus, dont nous ont parlé les gars de Société Orignal. »

Pour avoir plus de détails sur les bouchées qui ont été servies, je vous conseille de savourer l’article de Champagne & Brunelle écrit par Camille Brunelle.

Finalement, si vous voulez en savoir plus sur le déroulement des deux journées, Mission Cuisine Urbaine a écrit deux articles à ce sujet. En plus, j’ai d’ailleurs fait la rencontre de Miss Papila et de Tastevino. Je vous recommande aussi de consulter leur blogue.

Voici les photos que j’ai prises au courant de la fin de semaine. Il y a donc plusieurs bouchées que j’ai prises en photos parmi celles que j’ai goûtées ainsi que plusieurs plats qui ont été cuisinés lors des présentations:

Le lancement du FoodCamp Québec 2015

La préparation des bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

La préparation des bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

La préparation des bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

La préparation des bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les plats découverts au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les plats découverts au FoodCamp Québec 2015

Les plats découverts au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Les plats découverts au FoodCamp Québec 2015

La présentation du Thermomix au FoodCamp Québec 2015

Les plats fait au Thermomix au FoodCamp Québec 2015

Les plats découverts au FoodCamp Québec 2015

Les bouchées découvertes au FoodCamp Québec 2015

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas partagée.

Je suis avant tout un foodie diamètrement opposé. J'adore autant cuisiner en improvisant des recettes simples et santé, ce qui me permet de découvrir astuces culinaires. Par contre, étant un grand amateur de nourriture, je suis aussi toujours à la recherche d'expérience gastronomique en restaurants!
- Hugo de Gourmet à Table
Pour en savoir plus ­­»

ME REJOINDRE